Nouvelle voiture…évitez les surprises!

Publié le par dans Assurance auto

On a souvent envie de changer de véhicule aux alentours de septembre. Puisqu’on est à ses portes, voici quelques conseils pour faire un meilleur achat et ne pas avoir de surprise en ce qui a trait à son assurance.

Une idée en tête

Avant tout, il faut que vous ayez dressé le portrait de vos besoins afin de vous assurer que votre nouvelle acquisition soit adaptée à votre quotidien.

Quel format de véhicule avez-vous besoin ? Vous êtes aventurier, un Jeep peut-être intéressant pour vous. Vous avez une grosse famille ? Vous n’opterez probablement pas pour une compacte. Vous travaillez en ville ? Le pick-up ne sera probablement pas l’option à considérer.

Vous avec l’environnement à cœur ? Vous opterez pour un véhicule électrique ? Ou vous aurez besoin d’un diesel ?

Quel est votre budget ? Vous aimeriez bien avoir une sportive ou une voiture de luxe, mais votre budget est limité ? Vous devrez peut-être opter pour une voiture usagée. Prenez également le temps de vérifier l’entretien que demandera votre voiture de rêve. Demandera-t-elle beaucoup d’entretien et ce dernier sera-t-il coûteux ?

Quels équipements vous seront nécessaires ? Est-ce que le toit ouvrant sera ouvert deux fois par année ? Ce dernier n’est peut-être pas une option à considérer. Vous gelez toujours dans la voiture ? Le volant et les bancs chauffants seront peut-être une condition d’achat pour vous.

Quelle couleur préférez-vous ? Êtes-vous conventionnel ou marginal ? Coloré ou discret ? Souhaitez-vous garder votre voiture longtemps ou la revendre ? Si vous souhaitez la revendre, sachez que les voitures blanches, noires et grises sont les plus recherchées par contre, elles sont également les plus répandues alors vous ne sortirez pas du lot lors de la mise en vente.

Vous avez une petite famille et vous la voulez en sécurité ? Combien de coussins gonflables comptent le véhicule que vous envisagez vous procurer ? Est-ce que vous préférez une voiture tape à l’œil à une voiture fiable ? Quelle est la garantie que vous offre votre achat ?

 

Le bon prix pour de l’usagé

Selon Protégez-vous, plusieurs éléments sont à considérer lors de l’achat d’un usagé. Voici ce qui a attiré notre attention lors de notre lecture et qui vous sera utile nous l’espérons.

Les véhicules ayant plus de 100 000 km devraient être moins dispendieux puisque la garantie cesse généralement à ce kilométrage. Les couleurs n’étant pas gris, noir ou blanc se vendent généralement 500$ de moins tandis qu’une transmission manuelle vous fera sauvez minimalement 1000$.

Prenez garde aux faux particuliers. Ces derniers sont des commerçants se faisant passer pour un particulier, mais malheureusement, puisqu’ils ne sont pas sous la Loi de la protection du consommateur, vous n’aurez aucun recours en cas de problème. Contrairement, les commerçants du Québec sont soumis à des lois dites les meilleures au Canada.

Voici une recommandation intéressante aussi bonne pour un usagé qu’un véhicule neuf…Puisqu’un essai routier se veut très rapide, pourquoi ne pas louer le modèle que vous envisagez acheter pour quelques jours. Vous pourrez ainsi étudier son comportement dans plusieurs situations et vraiment voir si cette voiture vous convient.

IMPORTANT ! Pensez à faire inspecter par un professionnel accrédité le véhicule convoité. L’inspection vous coûtera entre 100$ et 200$, mais vous dressera le portrait réel de la voiture et vous donnera des points de négociation possibles.

Assurez-vous également de la véracité des déclarations des collisions antérieures. Vérifiez également au RDPRM que le véhicule est libre de garantie de dette, car il pourrait vous être saisi le cas échéant. En tout temps, n’hésitez pas à demander l’historique du véhicule.

 

Louer ou acheter, achat neuf ou usagé ?

Louer ou acheter

Selon La Presse et CAA, l’automne se veut un excellent moment pour acheter un véhicule neuf, car on obtient souvent un meilleur prix pour son véhicule d’échange. Janvier est également un très bon moment pour faire une acquisition.

Tout au long de l’année, pensez à magasiner un véhicule neuf au début ou en fin de mois, idéalement vers la fin de la semaine. Ainsi, puisque les concessionnaires ont des objectifs à atteindre, ils seront plus ouverts à négocier et à baisser leur marge de profit.

LOCATION

  • Changement régulièrement
  • Versements plus bas
  • Paiement de taxes réduit ou étalé
  • Véhicules dispendieux plus accessibles
  • Rachat possible
  • Limitation du kilométrage et excédant coûteux
  • Pénalité en cas de bris de bail
  • Taux d’intérêt moins avantageux
  • Longs séjours hors pays difficiles
  • Frais imprévus souvent au retour de la location
  • Assurance souvent plus chère à cause de la remise à neuf en cas d’accident

ACHAT

  • Modification au véhicule possible
  • Échange possible en tout temps
  • Longs séjours hors pays possibles sans contrainte
  • Valeur d’échange
  • Considéré comme un actif
  • Taux d’intérêt plus bas
  • Versements plus élevés que la location
  • Perte monétaire si mauvaise valeur de revente

Achat neuf ou usagé

Toujours selon le CAA, voici les différents avantages et inconvénients à considérer pour faire un choix éclairé.

NEUF

  • Fière allure
  • Technologie dernier cri
  • Valeur de revente meilleure qu’usagé déjà à l’achat
  • Taux d’intérêt avantageux
  • Longue garantie
  • Consommation moindre de carburant
  • Plus dispendieuse
  • Assurance plus chère qu’un usagé
  • Perte de valeur dès sa sortie du concessionnaire

USAGÉ

  • Avantageux à moyen et long terme
  • Pièces faciles à trouver
  • Primes d’assurance plus basses
  • Vérifier l’historique
  • Inspection mécanique nécessaire
  • Budget pour bris et remplacement à planifier
  • Quelques fois moins sécuritaire

 

L’assurance à considérer avant votre acquisition

Les compagnies d’assurance tiendront compte de certains éléments afin de calculer votre prime. Certains facteurs affecteront défavorablement votre tarif tandis que d’autres vous permettront d’obtenir des rabais supplémentaires.

Votre âge et votre sexe influenceront votre prime, car certains segments sont considérés à risque, c’est-à-dire qu’ils ont plus de réclamations que la moyenne. Un jeune adulte qui achètera sa première voiture paiera habituellement plus cher. Les citadins débourseront davantage que les gens installés dans les régions. Si vous êtes une personne renommée, vous paierez généralement plus cher vu le risque de poursuite augmenté.

Votre dossier de conduite sera également scruté afin de calculer la prime selon votre expérience de conduite et votre historique d’incidents. Le type de véhicule acheté sera également considéré : une voiture de luxe coûtera plus chère d’assurance qu’une voiture d’entrée de gamme, une voiture neuve pareillement, une sportive sera plus puissante donc son assurance sera plus dispendieuse et le coût des pièces aura un impact sur le coût de la prime.

L’utilisation du véhicule donnera aussi des indications à l’assureur afin de calculer votre prime : la distance de votre travail, le kilométrage fait annuellement, l’emprunt de votre véhicule par votre enfant occasionnellement, le fait d’utiliser votre voiture à des fins commerciales, etc.

Le type de protections choisi aura un impact : les dommages ajoutés à votre responsabilité civile, bien qu’utiles, augmentent votre prime. Si vous avez les reins solides en cas d’accident, vous pourriez jouer avec votre franchise afin d’économiser…plus la franchise est basse plus la prime est élevée.

Ce qui est en votre faveur

Les assureurs considèrent qu’une personne stable et financièrement saine saura prendre soin davantage de son véhicule.

Ainsi, un conjoint de fait paiera moins cher qu’un célibataire, de même qu’une personne habitant la même adresse depuis plusieurs années économisera versus celle qui déménage fréquemment.

En plus, si votre dossier de crédit est impeccable ou respectable, vous pourriez bénéficier de rabais selon votre santé financière.

Si vous achetez votre véhicule, vous payerez moins cher que si vous le louez.

Quelques rabais supplémentaires pourraient être envisagés : assurer plusieurs véhicules ou avoir plusieurs types d’assurance avec le même assureur, avoir une voiture munie d’un système anti-vol, rabais de profession, conduire un véhicule hybride, passer par le site Web de l’assureur, etc.

Pour terminer, NON une voiture rouge ne coûtera pas plus que les autres couleurs et NON la valeur à neuf n’est pas obligatoire 😉 Par contre, une chose est certaine…véhicule neuf ou usagé, vous devez être minimalement assuré en responsabilité civile pour rouler avec votre nouvelle acquisition ! Vérifier son coût d’assurance avant de faire votre choix de véhicule final…car son coût pourrait bien vous surprendre !

Sources – La Presse, Protégez-vous, Autorité des marchés financiers

Pendant un déménagement…on s’assure comment?

Publié le par dans Assurance habitation, Déménagement

Mon assurance couvre quelle adresse ?

Vous avez trouvé un tout nouveau nid douillet pour votre famille et vous ? Le déménagement arrive à grands pas ? Vous avez les clefs en avance ce qui vous permettra de mettre ce lieu à votre image et débuter petit à petit le transport de vos biens ? Voici ce que vous devez savoir par rapport à votre assurance habitation…

Tout d’abord, n’oubliez pas d’aviser votre assureur actuel du déménagement à venir au minimum un mois à l’avance. Il devra ajuster votre assurance habitation en conséquence selon votre nouvelle situation : nombre d’occupants, quantité et valeur des biens à assurer, coûts de reconstruction, responsabilité civile, etc. Puisque vos protections seront ajustées, pas besoin de recommencer la police à nouveau et elle sera transférée à votre nouvelle adresse.

Normalement, votre police devrait prévoir une période de transition entre deux adresses de 30 jours. Cette période débute au moment où une première boîte est apportée à votre nouvelle demeure. Ainsi, à compter de ce moment, les biens étant aux deux adresses sont couverts. Si vous nécessitez plus que 30 jours, il faut en aviser votre assureur afin de prendre action afin de s’assurer que vous soyez bien couvert.

Il est important d’avoir aviser votre assureur, car il ne s’agit pas ici simplement de couverture pour feu, vol ou vandalisme, mais de responsabilité civile également. N’oubliez pas que vous pourriez être tenus responsables de dommages causés aux voisins en cas de sinistre ou en cas d’accident dans votre demeure. N’attendez donc pas d’être emménagés…vous n’êtes jamais à l’abri de pépins même avant de vous y installer.

Le jour D

La journée du déménagement, vous pouvez engager une compagnie qui aura toutes les assurances nécessaires pour éviter de mauvaises surprises…ou bien vous pouvez faire appel à des amis.

Dans ce dernier cas, il vous faudra louer le transport. Pensez à l’assurer pour couvrir minimalement sa valeur ! Vous pouvez prendre l’assurance offerte par le locateur ou ajouter l’avenant 27 à votre police. Cet avenant ajoute une protection supplémentaire en responsabilité civile pour des véhicules qui ne vous appartiennent pas. Si une simple remorque vous suffit, assurez-vous d’avoir la couverture nécessaire.

Si une blessure arrive à vos bénévoles lors du déménagement, on parlera ici de votre responsabilité civile.

Si un de vos biens était brisé, selon si votre contrat d’assurance est tous risques ou risques désignés, la protection sera différente. Vérifiez bien votre contrat ou informez-vous auprès de votre assureur.

Si vous optez plutôt pour engager un déménageur, vous devrez décider s’il n’assure que le transport de vos biens ou s’il s’occupe de l’emballage également. Il faudra bien le choisir…

Renseignez-vous sur la couverture d’assurance commerciale proposée.

Pour certains, elle se basera sur le poids de vos biens. Il vous sera possible de demander une couverture supplémentaire pour un montant plus élevé, mais ne dépasser pas la valeur réelle de vos biens.

Demandez si les articles emballés par vous seront couverts. Ne soyez pas surpris que les meubles du style IKEA toujours montés ne soient pas assurés.

Demandez à avoir une copie de la protection avant de faire votre choix de déménageur. Le jour même, faites l’inventaire de vos avoirs avec le déménageur.

En cas de dommage allant au-delà de la couverture du transporteur, c’est votre assurance habitation qui viendra prendre le relais.

Si vous deviez réclamer, n’oubliez pas de vérifier le montant de la franchise afin de voir si cela en vaut la peine, soit la valeur de la déclaration versus le montant que vous devrez débourser.

N’oubliez pas…le meilleur moyen d’être bien protégé en ce qui a trait à votre changement de demeure, reste encore à ce jour de parler avec votre courtier d’assurance !

Si vous deviez entreposer de vos biens durant la transition de résidences, pensez à les assurer et ce, même s’ils sont chez des amis.

Le courtier d’assurance…une personne de confiance pour vous faciliter la vie!

Publié le par dans Avantages courtier

Un courtier en assurance vous dites ?

L’univers des assurances n’est pas toujours simple à comprendre et il est bon de pouvoir compter sur un courtier pour démêler tout cela. Un courtier est une tierce partie entre vous et les compagnies d’assurance. Elle peut être une personne ou une entreprise et fait office d’intermédiaire. Puisqu’il n’a pas d’entente d’exclusivité et qu’il travaille régulièrement avec plusieurs compagnies d’assurances, il peut trouver le produit d’assurance qui répondra adéquatement à vos besoins et ce, au meilleur prix possible tout en vous offrant un service hors pair. Il est directement en lien avec la clientèle et possède la même expertise en assurances que les compagnies elles-mêmes. Il doit avoir un permis d’exercice (il doit se référer à l’Autorité des marchés financiers), détenir une accréditation des compagnies qu’il représente et une assurance en responsabilité professionnelle. Rassurant n’est-ce pas ?

Pourquoi utiliser les services d’un courtier ?

Faire affaires avec un courtier, c’est choisir la prise en charge personnalisée de votre dossier et l’accès à une multitude d’offres. Son rôle est de comparer ces offres, de proposer diverses solutions tout en faisant ressortir celle qui sera le meilleur rapport qualité/prix dans votre situation. Le fait qu’il soit indépendant sans être rattaché à aucune compagnie d’assurance vous assure de sa neutralité. Il déniche pour vous la meilleure offre : pas seulement au niveau du prix, mais celle qui répond le mieux à vos besoins. Et le plus intéressant….il vous l’explique afin que l’ensemble de cette offre soit clair pour vous. Ce service de proximité ne pourrait être donné par de grosses entreprises. Il place certaines compagnies en compétition afin de faire sortir le meilleur produit au meilleur prix pour vous. Et que dire des petits caractères des polices…il veille à ce que vous soyez correctement protégé et représenté en cas de réclamation. Il vous conseille sur la bonne assurance à prendre et a accès à une diversité d’offres provenant de multiples compagnies d’assurance. Ainsi, si une ne convient pas adéquatement à votre situation, il saura en trouver une autre mieux adaptée. Mais ce qui est encore plus un avantage indéniable : vous sauvez du temps ! Au lieu de passer votre temps au téléphone ou en ligne afin de comparer les offres pour chercher la meilleure couverture au meilleur prix, vous pouvez vaquer à vos occupations puisque c’est votre courtier qui s’en occupe pour vous !

Les courtiers en assurance : concurrents ou alliés des compagnies d’assurance ?

Les courtiers ne sont pas considérés comme des concurrents de la part des compagnies puisqu’ils répondent à un besoin criant du marché. Ils leur permettent de couvrir plus de territoire tout en desservant personnellement leurs clients.

De l’aide en habitation, automobile, en entreprise et bien plus !

Un courtier en assurance répond à tous vos besoins en assurance. Que ce soit pour vos assurances pour la maison, la voiture, le bateau, la motoneige, la roulotte, un objet de valeur, du matériel de sport, votre entreprise ou autres, faites affaires avec un seul courtier. Vous pourrez même demander des conseils dans les produits d’investissement et d’assurances spécialisées (vie, invalidité, etc.) !

En connaissant davantage les points forts à utiliser les services d’un courtier, qu’attendez-vous ? Comparez lors de votre renouvellement et tentez l’expérience… vous pourriez être surpris !

Demander une soumission

Besoin d’une estimation? Utilisez notre service en ligne et obtenez l’assurance d’une réponse rapide.

×