Nouvelle voiture…évitez les surprises!

On a souvent envie de changer de véhicule aux alentours de septembre. Puisqu’on est à ses portes, voici quelques conseils pour faire un meilleur achat et ne pas avoir de surprise en ce qui a trait à son assurance.

Une idée en tête

Avant tout, il faut que vous ayez dressé le portrait de vos besoins afin de vous assurer que votre nouvelle acquisition soit adaptée à votre quotidien.

Quel format de véhicule avez-vous besoin ? Vous êtes aventurier, un Jeep peut-être intéressant pour vous. Vous avez une grosse famille ? Vous n’opterez probablement pas pour une compacte. Vous travaillez en ville ? Le pick-up ne sera probablement pas l’option à considérer.

Vous avec l’environnement à cœur ? Vous opterez pour un véhicule électrique ? Ou vous aurez besoin d’un diesel ?

Quel est votre budget ? Vous aimeriez bien avoir une sportive ou une voiture de luxe, mais votre budget est limité ? Vous devrez peut-être opter pour une voiture usagée. Prenez également le temps de vérifier l’entretien que demandera votre voiture de rêve. Demandera-t-elle beaucoup d’entretien et ce dernier sera-t-il coûteux ?

Quels équipements vous seront nécessaires ? Est-ce que le toit ouvrant sera ouvert deux fois par année ? Ce dernier n’est peut-être pas une option à considérer. Vous gelez toujours dans la voiture ? Le volant et les bancs chauffants seront peut-être une condition d’achat pour vous.

Quelle couleur préférez-vous ? Êtes-vous conventionnel ou marginal ? Coloré ou discret ? Souhaitez-vous garder votre voiture longtemps ou la revendre ? Si vous souhaitez la revendre, sachez que les voitures blanches, noires et grises sont les plus recherchées par contre, elles sont également les plus répandues alors vous ne sortirez pas du lot lors de la mise en vente.

Vous avez une petite famille et vous la voulez en sécurité ? Combien de coussins gonflables comptent le véhicule que vous envisagez vous procurer ? Est-ce que vous préférez une voiture tape à l’œil à une voiture fiable ? Quelle est la garantie que vous offre votre achat ?

 

Le bon prix pour de l’usagé

Selon Protégez-vous, plusieurs éléments sont à considérer lors de l’achat d’un usagé. Voici ce qui a attiré notre attention lors de notre lecture et qui vous sera utile nous l’espérons.

Les véhicules ayant plus de 100 000 km devraient être moins dispendieux puisque la garantie cesse généralement à ce kilométrage. Les couleurs n’étant pas gris, noir ou blanc se vendent généralement 500$ de moins tandis qu’une transmission manuelle vous fera sauvez minimalement 1000$.

Prenez garde aux faux particuliers. Ces derniers sont des commerçants se faisant passer pour un particulier, mais malheureusement, puisqu’ils ne sont pas sous la Loi de la protection du consommateur, vous n’aurez aucun recours en cas de problème. Contrairement, les commerçants du Québec sont soumis à des lois dites les meilleures au Canada.

Voici une recommandation intéressante aussi bonne pour un usagé qu’un véhicule neuf…Puisqu’un essai routier se veut très rapide, pourquoi ne pas louer le modèle que vous envisagez acheter pour quelques jours. Vous pourrez ainsi étudier son comportement dans plusieurs situations et vraiment voir si cette voiture vous convient.

IMPORTANT ! Pensez à faire inspecter par un professionnel accrédité le véhicule convoité. L’inspection vous coûtera entre 100$ et 200$, mais vous dressera le portrait réel de la voiture et vous donnera des points de négociation possibles.

Assurez-vous également de la véracité des déclarations des collisions antérieures. Vérifiez également au RDPRM que le véhicule est libre de garantie de dette, car il pourrait vous être saisi le cas échéant. En tout temps, n’hésitez pas à demander l’historique du véhicule.

 

Louer ou acheter, achat neuf ou usagé ?

Louer ou acheter

Selon La Presse et CAA, l’automne se veut un excellent moment pour acheter un véhicule neuf, car on obtient souvent un meilleur prix pour son véhicule d’échange. Janvier est également un très bon moment pour faire une acquisition.

Tout au long de l’année, pensez à magasiner un véhicule neuf au début ou en fin de mois, idéalement vers la fin de la semaine. Ainsi, puisque les concessionnaires ont des objectifs à atteindre, ils seront plus ouverts à négocier et à baisser leur marge de profit.

LOCATION

  • Changement régulièrement
  • Versements plus bas
  • Paiement de taxes réduit ou étalé
  • Véhicules dispendieux plus accessibles
  • Rachat possible
  • Limitation du kilométrage et excédant coûteux
  • Pénalité en cas de bris de bail
  • Taux d’intérêt moins avantageux
  • Longs séjours hors pays difficiles
  • Frais imprévus souvent au retour de la location
  • Assurance souvent plus chère à cause de la remise à neuf en cas d’accident

ACHAT

  • Modification au véhicule possible
  • Échange possible en tout temps
  • Longs séjours hors pays possibles sans contrainte
  • Valeur d’échange
  • Considéré comme un actif
  • Taux d’intérêt plus bas
  • Versements plus élevés que la location
  • Perte monétaire si mauvaise valeur de revente

Achat neuf ou usagé

Toujours selon le CAA, voici les différents avantages et inconvénients à considérer pour faire un choix éclairé.

NEUF

  • Fière allure
  • Technologie dernier cri
  • Valeur de revente meilleure qu’usagé déjà à l’achat
  • Taux d’intérêt avantageux
  • Longue garantie
  • Consommation moindre de carburant
  • Plus dispendieuse
  • Assurance plus chère qu’un usagé
  • Perte de valeur dès sa sortie du concessionnaire

USAGÉ

  • Avantageux à moyen et long terme
  • Pièces faciles à trouver
  • Primes d’assurance plus basses
  • Vérifier l’historique
  • Inspection mécanique nécessaire
  • Budget pour bris et remplacement à planifier
  • Quelques fois moins sécuritaire

 

L’assurance à considérer avant votre acquisition

Les compagnies d’assurance tiendront compte de certains éléments afin de calculer votre prime. Certains facteurs affecteront défavorablement votre tarif tandis que d’autres vous permettront d’obtenir des rabais supplémentaires.

Votre âge et votre sexe influenceront votre prime, car certains segments sont considérés à risque, c’est-à-dire qu’ils ont plus de réclamations que la moyenne. Un jeune adulte qui achètera sa première voiture paiera habituellement plus cher. Les citadins débourseront davantage que les gens installés dans les régions. Si vous êtes une personne renommée, vous paierez généralement plus cher vu le risque de poursuite augmenté.

Votre dossier de conduite sera également scruté afin de calculer la prime selon votre expérience de conduite et votre historique d’incidents. Le type de véhicule acheté sera également considéré : une voiture de luxe coûtera plus chère d’assurance qu’une voiture d’entrée de gamme, une voiture neuve pareillement, une sportive sera plus puissante donc son assurance sera plus dispendieuse et le coût des pièces aura un impact sur le coût de la prime.

L’utilisation du véhicule donnera aussi des indications à l’assureur afin de calculer votre prime : la distance de votre travail, le kilométrage fait annuellement, l’emprunt de votre véhicule par votre enfant occasionnellement, le fait d’utiliser votre voiture à des fins commerciales, etc.

Le type de protections choisi aura un impact : les dommages ajoutés à votre responsabilité civile, bien qu’utiles, augmentent votre prime. Si vous avez les reins solides en cas d’accident, vous pourriez jouer avec votre franchise afin d’économiser…plus la franchise est basse plus la prime est élevée.

Ce qui est en votre faveur

Les assureurs considèrent qu’une personne stable et financièrement saine saura prendre soin davantage de son véhicule.

Ainsi, un conjoint de fait paiera moins cher qu’un célibataire, de même qu’une personne habitant la même adresse depuis plusieurs années économisera versus celle qui déménage fréquemment.

En plus, si votre dossier de crédit est impeccable ou respectable, vous pourriez bénéficier de rabais selon votre santé financière.

Si vous achetez votre véhicule, vous payerez moins cher que si vous le louez.

Quelques rabais supplémentaires pourraient être envisagés : assurer plusieurs véhicules ou avoir plusieurs types d’assurance avec le même assureur, avoir une voiture munie d’un système anti-vol, rabais de profession, conduire un véhicule hybride, passer par le site Web de l’assureur, etc.

Pour terminer, NON une voiture rouge ne coûtera pas plus que les autres couleurs et NON la valeur à neuf n’est pas obligatoire 😉 Par contre, une chose est certaine…véhicule neuf ou usagé, vous devez être minimalement assuré en responsabilité civile pour rouler avec votre nouvelle acquisition ! Vérifier son coût d’assurance avant de faire votre choix de véhicule final…car son coût pourrait bien vous surprendre !

Sources – La Presse, Protégez-vous, Autorité des marchés financiers

Demander une soumission

Besoin d’une estimation? Utilisez notre service en ligne et obtenez l’assurance d’une réponse rapide.

×