Assurance habitation

Protégez ce qui vous tient à coeur!

Bien que la loi ne vous oblige pas à détenir une assurance pour protéger votre logis, il est préférable d’en avoir une que vous soyez propriétaire (maison ou condo) ou encore locataire. Si vous nécessitez une hypothèque pour acheter votre propriété, votre prêteur vous exigera probablement une preuve d’assurance. Il en va de même pour un locateur.

En plus de protéger vos biens et votre habitation, cette assurance vous offre aussi une protection en responsabilité civile.

Dommages aux biens

Cette protection couvre la plupart des dommages accidentels causés entre autres par le feu, le vol, le vandalisme et certains dommages par l’eau.

Responsabilité civile

Vous protège en cas de dommages corporels ou de dommages matériels causés involontairement à des tiers.

  • si vous oubliez une chandelle allumée et qu’un incendie endommage votre résidence et se propage au voisinage;
  • si votre animal blesse une personne (ex. : votre chien mord un voisin);
  • si une personne se blesse accidentellementà cause de votre négligence (par exemple, un visiteur se casse la jambe après avoir glissé dans votre escalier que vous n’aviez pas déglacé).

Les frais de défense en lien avec une poursuite pour dommages corporels ou dommages matériels sont également couverts avec cette protection.

Types de protection

Deux types de contrat d’assurance habitation s’offrent à vous :

  • « Risques spécifiés » couvre vos biens contre certains risques précisés dans le contrat ainsi que votre responsabilité civile.
  • Toutefois, la protection dite « Tous risques » est la meilleure protection qui soit. Elle est plus dispendieuse, mais protège vos biens contre tous les risques, sauf ceux qui sont expressément exclus du contrat. Elle couvre aussi votre responsabilité civile.

Plus avantageuse qu’une assurance qui ne cible que certains risques, la protection tous risques couvre la plupart des événements accidentels pouvant endommager vos biens, dont les suivants :

  • votre maison est la proie des flammes à la suite d’un feu de cheminée;
  • votre maison est cambriolée pendant vos vacances;
  • votre laveuse ou lave-vaisselle se brise et cause un dégât d’eau.

Cette protection d’assurance de biens couvre ceux-ci contre les accidents auxquels peu de gens pensent au moment d’acheter leur assurance, par exemple :

  • vous échappez votre réfrigérateur dans l’escalier;
  • vous n’installez pas correctement votre étagère contenant votre télévision et celle-ci s’effondre sur le plancher;
  • vous renversez accidentellement de la peinture sur votre plancher de bois ou votre tapis;
  • vous échappez votre ordinateur portable.

Elle protège également votre résidence et vos dépendances (garage, cabanon, etc.).

 


Quelle est votre situation?

Les non inclus…

Certains biens et certains risques peuvent être exclus de l’assurance habitation ou votre assurance peut être limitée.

Limitations possibles :

  • Le vol de liquidité pourrait être limité. Par exemple, si on vous a volé 1000$, peut-être que seulement 500$ ne sont couverts dans votre contrat d’assurance.
  • Pour certains biens de valeur comme les bijoux, les collections et les objets d’art, une assurance supplémentaire est souhaitée puisque leur couverture est généralement limitée.

Exclusions possibles :

  • La piscine située dans la cour est souvent non couverte et doit être protégée séparément.
  • L’infiltration d’eau par le toit ou le sous-sol ainsi que le refoulement des égouts ne seront couverts qu’en prenant des avenants supplémentaires.
  • Les conséquences d’une inondation sont généralement exclues de votre contrat d’assurance.

Envisagez les différents avenants afin de protéger les non inclus.

Avenants

DOMMAGES D’EAU – EAU DU SOL ET ÉGOUTS (EXCLUANT L’INONDATION CAUSÉE PAR LE DÉBORDEMENT D’UNE ÉTENDUE D’EAU) – (Avenant 16c)

La protection Dommages d’eau – eau du sol et égouts couvre les dommages causés par l’eau provenant de la surface du sol ou sous la surface du sol, tels que :

  • les refoulements d’égouts;
  • la pénétration ou l’infiltration des eaux souterraines ou de surface à travers les fondations, les murs ou les ouvertures des caves.

INONDATION CAUSÉE PAR LE DÉBORDEMENT D’UNE ÉTENDUE D’EAU – (Avenant 16d)

Cette protection couvre les dommages soudains et accidentels causés par :

  • l’eau qui atteint les lieux assurés et qui provient de la crue des eaux, du débordement d’une étendue d’eau et de la rupture d’un barrage;
  • le choc d’objets transportés par l’eau sur les lieux assurés, incluant la glace.

DOMMAGES D’EAU – EAU AU-DESSUS DU SOL ET POIDS DE LA NEIGE, DE LA GLACE OU D’UN MÉLANGE DE PLUIE, DE NEIGE OU DE GLACE – (Avenant 42)

Avec cette protection, vous bénéficiez d’une protection contre les dommages causés par :

  • la pénétration ou l’infiltration de la pluie ou de la neige par le toit et les murs, ainsi que par leurs ouvertures, dont les portes et les fenêtres;
  • la fuite, le refoulement ou le débordement de l’eau des gouttières ou des tuyaux de descente pluviale;
  • le poids de la glace, de la neige ou de la neige fondante.

FUITE OU DÉBORDEMENT DE MAZOUT (si vous possédez un réservoir) – (Avenants 46b et 46c)

La protection Fuite ou débordement de mazout (avenant 46b) couvre :

  • vos biens;
  • la décontamination du sol.

Pour sa part, l’avenant 46c couvre :

  • votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers, si vous êtes propriétaire.

PISCINE HORS TERRE, SEMI-CREUSÉE, CREUSÉE ET SPA – (Avenant 33a ou 33b)

Protégez votre piscine ou spa contre les dommages causés, entre autres, par le gel ou le poids de la glace ou de la neige.

Ajoutez une protection supplémentaire couvrant votre piscine hors terre ou semi-creusée (avenant 33a) ou votre piscine creusée ou votre spa (avenant 33b).

  • Les équipements et accessoires ainsi que les patios qui y sont fixés et qui ne sont pas rattachés au bâtiment sont aussi couverts par ces avenants.

TREMBLEMENTS DE TERRE – (Avenant 22a)

Avec la protection d’assurance Tremblements de terre (avenant 22a), protégez votre résidence contre les dommages causés à vos biens lors :

  • d’un tremblement de terre;
  • de dommages causés par les mouvements du sol qui surviendraient lors d’un tremblement de terre, par exemple les avalanches, les éboulements ou les glissements de terrain.

Vos obligations

Vous devez informer votre assureur de tout changement :

  • rénovations importantes sur votre maison.
  • Si vous quittez votre résidence.
  • bureau professionnel à la maison.
  • biens de grande valeur.

Des exclusions ou des limitations importantes pourraient s’appliquer. De plus, si vous quittez votre résidence plus de quatre jours consécutifs en hiver, vous devez couper l’eau, vidanger les tuyaux ou demander à quelqu’un de s’assurer qu’il n’y a aucun problème.

Si vous subissez un sinistre, vous devez contacter votre assureur le plus rapidement possible.

Faites l’inventaire de vos biens, ainsi en cas de réclamation, cette liste vous sera utile. Évaluez le coût de chaque item.

 

Demander une soumission

Besoin d’une estimation? Utilisez notre service en ligne et obtenez l’assurance d’une réponse rapide.

×